My Mother is a fish

Sarah Murcia d’après William Faulkner

  • Musique - Danse
France

Avec son sextet, la contrebassiste met en chansons le roman polyphonique de l’immense écrivain américain.

 

« Mon rapport avec la littérature, comme avec la musique, m’oriente souvent vers des artistes qui proposent un trouble formel, un vertige, un regard ambigu, qui se plaisent à déstabiliser le lecteur ou le spectateur. » En 2016, Sarah Murcia avait ainsi rendu hommage aux Sex Pistols avec Never mind the future. Elle s’attaque désormais à Tandis que j’agonise de William Faulkner, texte virtuose aux narrateurs multiples qui raconte le périple funéraire burlesque et pathétique d’une famille de paysans du Mississippi dans les années 1930. Elle y retrouve ses musiciens complices, le pianiste Benoît Delbecq et le performeur Mark Tompkins.

 

Sarah Murcia Contrebassiste, compositrice et arrangeuse, elle multiplie projets et collaborations (avec Fred Poulet, Seb Martel, Jacques Higelin, Rodolphe Burger), a monté ses propres formations et compose pour le cinéma et la danse.

Conception et musiques Sarah Murcia Contrebasse, basse et voix Sarah Murcia Guitare Gilles Coronado Saxophone Olivier Py Batterie Franck Vaillant Piano, piano préparé, électronique Benoit Delbecq Voix et danse Mark Tompkins Mise en scène Fanny de Chaillé Lumières Luc Jenny Son Sylvain Thévenard