LE DERNIER APPEL

Marrugeku & Serge Aimé Coulibaly

  • terminé
  • Danse
Burkina Faso

Création 2018 / Coproduction

 

Théâtre du Manège, Maubeuge

 

Prix : 9/12€
Passeport : 150

durée : 1h15

"Le Dernier Appel" est un spectacle interculturel et trans–Indigènes avec des danseurs issus des peuples premiers du pacifique, venue de l’immigration ou descendants de colons d’Australie et de Nouvelle Calédonie. 

 

"Le Dernier Appel" explore les conséquences qui peuvent exister après la colonisation en cherchant ce qu’il faut  embrasser de nouveau et ce qu’il faut abandonner. Alors que les gouvernements débattent, les peuples nés de l’invasion, de la migration et du déplacement, attendent un nouveau jour. 

 

La colonisation nous a façonné. Défaire le passé est impossible. La décolonisation est à la fois nécessaire et un faux objectif. À mesure que les modes de vie se détériorent, les situations deviennent de plus en plus urgentes, mais les progrès sont extrêmement lents. "Le Dernier Appel" est une coproduction australienne néo-calédonienne qui se demande comment ces préoccupations peuvent perturber et régénérer la danse dans la région Asie-Pacifique, alliant les reconfigurations du pouvoir et la transmission des savoirs anciens et nouveaux.

 

Marrugeku est une compagnie incontournable de la scène australienne contemporaine, dédiée aux indigènes et non-indigènes d’Australie, travaillant ensemble pour développer de nouveaux langages chorégraphiques agités, évolutifs et inébranlables.

 

Serge Aimé Coulibaly est un chorégraphe pour lequel la danse est un véritable engagement. Ses multiples collaborations en Belgique avec les chorégraphes Alain Platel et Sidi Larbi Cherkaoui des ballets C de la B, lui ont offert l’espace de confronter et d’appréhender son identité. Sans jamais perdre la sensualité des danses du Burkina Faso, il questionne les réalités actuelles et travaille à des thèmes qui résonnent sur tous les continents. 

Mise en scène et co-chorégraphie par l’artiste associé de Marrugeku Serge Aimé Coulibaly (Burkina Faso/Belgique), Co-chorégraphie Dalisa Pigram de Marrugeku Dramaturgie Rachael Swain Scénographie Nicolas Molé Musique Ngaiire, Nick Wales et Bree Van Reyk.

À voir également

© Alain Julien

AINSI LA NUIT

© Nelly Rodriguez

EINS ZWEI DREI

© Cie Eco

LES PETITES HISTOIRES DE …