BLESSÉS DE LA FACE ET DU DEDANS

Dominique Thomas / Cie Dété

  • terminé
  • terminé
  • terminé
  • Théâtre
France

Gare Numérique, Jeumont

 

Durée : 1h20
Prix : 9/12€
Passeport : 70

Seul en scène, Dominique Thomas incarne à la fois le poilu et le psychiatre, le patient et le soignant. En 1h20, un pan méconnu de la Grande Guerre, celui des traumatismes de guerre, est mis sur la table d’opération, montage d’images d’archives à l’appui.

 

Deschamps, poilu de 14, revient du front. Il n’est pas un « Blessé de la Face » mais « du Dedans», c’est un mal intérieur qui le ronge. Il est plié en deux. C’est un plicaturé. Après lui avoir fait visiter le Pavillon H avec ses multiples patients traumatisés par leur retour du front, le psychiatre Clovis Vincent lui prescrit des séances d’électrothérapie, Deschamps refuse. Sa résistance à se faire soigner par des méthodes modernes le conduira devant le tribunal militaire.

En adaptant librement le livre de Raymond Mallet "Le Pavillon H" et le compte rendu du procès Deschamps, Dominique Thomas (l’auteur-adaptateur) s’est attaché à remettre en perspective les traumatismes ante et post-conflit. De l’homme de troupe jusqu’à l’officier, ils sont des milliers à souffrir de troubles du comportement ou à revenir délirants du front.

 

Comment interpréter et prendre en charge cette vague inédite de symptômes variés ? Gueules cassées, blessés de la face ou du dedans, la guerre peut-elle vraiment rendre fou ? Ces hommes dont certains passent en conseil de guerre et d’autres échouent à l’asile sont-ils des déserteurs, des victimes de l’artillerie moderne ou bien des malades mentaux ?

 

Dominique Thomas Comédien touche à tout, au théâtre sous les directions de Yuri Kordonsky, George Tabori, Laurent Pelly, Franco Dragone, au cinéma, il tourne L’immortel de Richard Berry ainsi que "Carjaking" de Lars Blummer puis Barbe Bleue de Catherine Breillat où il incarne le rôle titre. A la télévision, il joue le commissaire Tricard dans la série "Petits meurtres" d’Agatha Christie.

Texte original Dominique Thomas (d’après «Pavillon H» de Raymond Mallet, aux éditions G. Crès, Paris) Accompagnement mise en Scène Eric Boucher, Vincent Viotti Interprétation  Dominique Thomas Création Vidéos Ermin Hadzic-Lamare Musique originale Tim Fromont Placenti Création lumières Marie-Hélène Buyle Dessin original Joël Cunin Production Cie DéTé Tourcoing En partenariat avec La Virgule.

À voir également

© Laurent Schneegans

LA CONFÉRENCE DES OISEAUX

© Anne Sendik

LE CHAT N’A QUE FAIRE DES SOURIS MORTES

© André Muller

AMPHITRYON MOLIÈRE